Site de l'université de Franche-Comté
Labo sciences historiques

Émilie ROSENBLIEH

Maître de conférences;


Contact


Porteur d’un projet jeune chercheur de l’université de Franche-Comté (2014) soutenu par le LSH et la MSHE Ledoux : Droit et exclusion religieuse dans les sociétés chrétiennes (XIe-XVIe siècle). Les mécanismes de juridicisation de l’excommunication ; partenaires : LAMOP (UMR 8589), ArTeHiS (UMR 6298) et CÉIFR (UMR 8216).

Membre associé du LAMOP (UMR 8589) : avec Christine Barralis et Fabrice Delivré, projet Écrits polémiques entre l’Église et l’État (v. 1430-v. 1460).

Membre du jury de l’agrégation externe d’histoire (écrit).

Parcours universitaire

Agrégation d’histoire (2002)

Doctorat en histoire du Moyen Âge (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 2010)


Thèmes de recherche

Mes recherches portent sur les pratiques politiques de l’Église latine, en particulier sur les assemblées conciliaires réformatrices qui ont contesté la monarchie pontificale dans la première moitié du XVe siècle. Ma thèse concerne le pouvoir de juridiction que le concile de Bâle (1431-1449) exerça en assemblée à l’échelle de la chrétienté latine. J’ai étudié en particulier les procédures délibératives, administratives et judiciaires mises en œuvre pour légiférer, rendre la justice et concéder des grâces de manière souveraine. Je prépare actuellement l’édition du procès que le concile de Bâle a intenté contre le pape Eugène IV (d’après le manuscrit latin 1 511 de la Bibliothèque nationale de France).

Je m’intéresse également à l’histoire du droit canonique, sous deux aspects principaux : la place de l’excommunication dans la construction d’un système juridique immanent et sacré ; le rôle de l’argumentation juridique dans l’analyse polémique du pouvoir ecclésiastique, à travers les traités ecclésiologiques du XVe siècle.

Publications

 

Ouvrages

Gouverner l’Église en assemblée. L’expérience du concile de Bâle (14311449), Turnhout, Brepols Publishers (Ecclesia militans), en cours de publication.

Manuels

1. « Chapitre 4. La chrétienté médiévale (XIe-XIIIe siècle) » dans Manuel d’histoire de seconde, conforme aux nouvelles épreuves du bac, édition 2014, Guillaume Le Quintrec dir., Paris, Nathan, 2014 (Collection Guillaume Le Quintrec), p. 90-107.

Direction d’ouvrages ou de dossiers

Rendre justice. Études d’histoire médiévale rassemblées en l’honneur de Claude Gauvard (Paris, Archives nationales et Sorbonne, 26-27 mars 2010), Antoine Destemberg, Yann Potin et Émilie Rosenblieh dir., Paris, Publications de la Sorbonne, à paraître.

2. Hypothèses 2005. Travaux de l’École doctorale d’histoire de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne : « Instituer la communauté. Séminaire de l’École doctorale coordonné par Paulin Ismard et Émilie Rosenblieh », Paris, Publications de la Sorbonne, 2006 (Hypothèses, 9), p. 105-161.

Articles

« Lawyers and Legal Proceedings in the Council : a reformative experiment of ecclesiastical justice and canon law » dans A Companion to the Council of Basel, Michiel Decaluwe, Gerald Christianson et Thomas Izbicki dir., Leyde, Brill (Brills Companions to the Christian Tradition), à paraître.

« L’Esprit Saint ou la légitimation de l’autorité conciliaire : le procès du pape Eugène IV au concile de Bâle (1431-1439) » dans La Dramatique conciliaire, coups de théâtre, tactique et sincérité des convictions dans les débats conciliaires de l’Antiquité à Vatican II. Actes du colloque (université de Lille 3, 1517 mai 2013), Guillaume Cuchet et Charles Mériau dir., Lille, Presses universitaires du Septentrion, à paraître.

3. « Délibérer par députations. L’expérience politique du concile de Bâle (1431-1449) » dans Église et État, Église ou État ? Les clercs et la genèse de l’État moderne, Christine Barralis, JeanPatrice Boudet, Fabrice Delivré et Jean-Philippe Genet dir., Paris, Publications de la Sorbonne/École française de Rome, 2014 (Histoire ancienne et médiévale, 125/10 ; Collection de l’École française de Rome, 485/10 ; Le pouvoir symbolique en Occident (1300-1640), 10), p. 309-331.

4. « Les sentences déclaratoires dans le droit et la justice de l’Église latine au Moyen Âge (XIIeXVsiècle) » dans Autour de la sentence judiciaire du Moyen Âge à l’époque contemporaine, Benoît Garnot et Bruno Lemesle éd., Dijon, Éditions universitaires de Dijon, 2012 (Sociétés), p. 133-142.

5. « Témoigner contre le pape. Témoins et témoignages produits contre Eugène IV au concile de Bâle (juillet 1437juin 1439) » dans Das Ende des konziliaren Zeitalters (14401450). Versuch einer Bilanz, Heribert Müller éd., Munich, Oldenbourg Verlag, 2012 (Schriften des Historischen Kollegs, Kolloquien, 86), p. 59-81.

6. « Entre grâce et peine de mort. Le cas d’une supplique enregistrée à la Pénitencerie apostolique sous le pontificat de Nicolas V (1447-1455) » dans « Préférant miséricorde à rigueur de justice ». Pratiques de la grâce (XIIIe-XVIIIe siècles). Actes de la journée d’études de Louvain-la-Neuve, 15 octobre 2007, Bernard Dauven et Xavier Rousseau dir., Louvain, Presses universitaires de Louvain, 2012, p. 139-154.

7. « Conciliabule, une qualification canonique à l’époque des conciles rivaux (1408-1409 et 14381445) » dans Études roussillonnaises. Revue d’histoire et d’archéologie méditerranéennes, 24 (20092010) : Le Concile de Perpignan (15 novembre 1408-26 mars 1409). Actes du colloque international (Perpignan, 2426 janvier 2008), Hélène Millet dir., p. 185-186 (résumé).

8. « La violation des décrets conciliaires ou l’hérésie du pape : le procès d’Eugène IV (1431-1447) au concile de Bâle, d’après le manuscrit latin 1511 de la Bibliothèque nationale de France », Revue belge de philologie et d’histoire. Belgisch tijdschrift voor filologie en geschiedenis, 87/3-4 (2009) : Procès et canons contre les hérésies au Moyen Âge : approches comparées, Benjamin Moulet dir., p. 545-568.

9. « Limiter la contagion de l’excommunication : la vaine tentative de réformer les peines canoniques encourues ipso facto à l’époque du concile de Bâle (1431-1449) » dans Normes juridiques et pratiques judiciaires du Moyen Âge à l’époque contemporaine, Benoît Garnot éd., Dijon, Éditions universitaires de Dijon, 2007 (Sociétés), p. 61-69.

10. « Un prélat méridional devant la juridiction du concile de Bâle : l’évêque de Marseille Louis de Glandèves, juge, partie et témoin » dans Les Justices d’Église dans le Midi (XIe-XVe siècle), Toulouse, Privat, 2007 (Cahiers de Fanjeaux, 42), p. 449-473.

Recensions


Des recensions d’ouvrages parues dans les revues suivantes : Médiévales, Francia-Recensio, Le Moyen Âge, etc.