Site de l'université de Franche-Comté
Labo sciences historiques

  

   Le laboratoire des Sciences Historiques EA 2273 regroupe des historiens, des historiens de l'art et des civilisationnistes de l'UFR Sciences du Langage de l'Homme et de la Société (SLHS) de l'Université de Franche-Comté. Son activité scientifique est orientée selon trois grands axes :


   Pouvoirs, conflictualités et cultures politiques : Participant au renouveau de l'histoire politique et rassemblant des médiévistes, des modernistes et des contemporéanistes, l'axe envisage une histoire sociale du politique appréhendée sur le temps long assortie d'une vision comparée qui mêle les jeux d'échelles (local, national, international). Un sous-axe spécifique poursuit les recherches engagées sur la Résistance dans le cadre du CH2R (Centre d'histoire et de recherches sur la Résistance).


   Acteurs, pratiques, identités : L'axe s'interroge sur les interactions entre les individus et les groupes, quelle que soit leur taille. Plutôt que de penser les groupes sociaux comme des entités allant de soi, agissant en fonction d'intérêts prédéfinis et entrant dans des oppositions simples, la recherche est attentive au processus par lequel les individus et les groupes construisent leur identité à l'intersection des champs du politique, du culturel, du social et de l'économie.


   Discours, représentations et modèles : L'axe examine les spécificités du discours et les mutations idéologiques et iconographiques qu'il traduit, du Moyen Âge au XXIe siècle. Derrière les mots et les images, il s'agit de scruter les représentations et les modèles politiques, économiques, sociaux et religieux.

 

 

Laboratoire des Sciences Historiques

UFR Sciences du Langage, de l'Homme et de la Société

30-32 rue Mégevand

25030 BESANCON CEDEX

Secrétariat : 03-81-66-54-33

 

Photographie du bandeau : crypte de Sant-Désiré de Lons-le-Saunier (Jura), Robert Le Pennec / APAHJ, 2009

Actualités

Parution lettres inédites à l'abbé Jean-Baptiste Boisot (1674-1693)

PELLISSON-FONTANIER Paul, Lettres inédites à l’abbé Jean-Baptiste Boisot (1674-1693), MARCHAL Corinne et MARCHAL-NINOSQUE France éd., Classiques Garnier, 2016.

 

Confident de l’intendant Fouquet, historiographe de Louis XIV, Paul Pellisson, après avoir abjuré le protestantisme, dirige la « caisse des conversions » et s’illustre en Europe par ses ouvrages de controverse religieuse. Il écrit la première Histoire de l’Académie française. Provenant du manuscrit 602 de la Bibliothèque d’Étude de Besançon, ces 120 lettres inédites à l’abbé Boisot, érudit comtois, fondateur de l’une des premières bibliothèques publiques de France, éclairent le système de clientélisme institué par Louis XIV et relayé par les serviteurs de l’État afin de rallier par leurs élites les provinces nouvellement conquises. Ces lettres apportent également un précieux témoignage sur les conséquences de la crise qui affecta durant une grande partie du règne personnel de Louis XIV les relations de la France avec la papauté. Elle permettent aussi d’évaluer la pratique littéraire, qui confine au rituel, de deux familiers de Madeleine de Scudéry.



prix du professeur Joseph Loth

Le livre de Paul Dietschy Histoire du football a obtenu le prix du professeur Joseph Loth de la Biennale du livre d’histoire de Pontivy.



Parution livre Bénédicte Abraham

Au commencement était l'action

Les idées de force et d'énergie en Allemagne autour de 1800.

bene

Saisir l'évolution d’une époque ou d’un moment de crise, non plus par les événements qui la jalonnent ou les personnalités qui la dominent, mais par des notions ou concepts sensibles qui font figure de « marqueurs » de changement d’époque : tel est le projet à l’origine du présent ouvrage.
Les termes 'Kraft’ (force) et ‘Energie’ (énergie) ont connu en Allemagne autour de 1800 une fortune sans précédent, présenté une grande variété de formes et fait l’objet d’un transfert depuis les sciences dites « dures » vers un vaste champ métaphorique s’étendant à de nombreux domaines tels que l’histoire, la politique, la philosophie de l’histoire, la littérature ou les Beaux-arts.
Marqueurs de modernité, ces mots deviennent les mots-repères de toute une génération, révèlent une crise identitaire allemande et métaphorisent le moteur d’une évolution.

Septentrion, Presses Universitaires.



Colloque « Villes assiégées dans l'Europe révolutionnaire et impériale »

Les 3 et 4 mai 2017

Colloque international de la Société des études robespierristes intitulé « Villes assiégées dans l'Europe révolutionnaire et impériale ». 

LSH co-organisateur (Maxime Kaci a obtenu l’association de notre laboratoire à cette manifestation)



Publications

Pas de nouveaux articles disponibles !